Préparez votre séjour en découvrant les sites à visiter.
ARÈNES D'EAUZE
Eauze
ARENES
Chemin Vert Galant
32800 Eauze
Tél. +33 (0)5 62 09 83 30
« Arènes Nimeño II » baptisées en 1992, du nom de scène du matador français Christian Montcouquiol (1954-1991), très attaché à la commune et à ses arènes

Arènes de type espagnol ; circulaires

3 600 places

Eauze, dont la tradition de courses landaises remonte à 1866, a connu plusieurs arènes successives. Les premières, très sommaires, étaient constituées de barrières et de charrettes barrant la place de la cathédrale. On en construisit ensuite sur l’actuelle place de la Liberté, puis sur le lieu où se trouve aujourd’hui le monument aux morts et, enfin, sur un terrain un peu plus au sud. L’inauguration de ces nouvelles installations eut lieu en juillet 1891.

De nouveaux amphithéâtres sont élevés en 1925, avec des loges surmontées de tribunes en ciment et des gradins démontables en bois sur les côtés. Ceux-ci sont remplacés par des structures fixes et couvertes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Au milieu des années 1970, on décide de reconstruire totalement ces arènes en ciment, vers l’ancien terrain de rugby de la Belle-Marie. Des premières courses s’y déroulent en mai et juillet 1976. Conçues sur le modèle andalou avec l’utilisation de briques rouges et des décors de fer forgé portant les marques des principaux élevages français et espagnols, elles furent officiellement inaugurées en 1982 et accueillent aussi bien des courses landaises que des corridas.

La commune d’Eauze abrita, entre les deux guerres, les vaches du ganadero Jean-Joseph Lafitte puis, à partir des années 1970, celles de la ganaderia Dargelos.
Information Son et Lumière Bar Toilettes Information Conférences
Les Offres à proximité :